صناع الحياة
مرحبا بكم فى مشروع حلمى وحلمك...يسعدنا انضمامك الينا ومشاركتك معنا فى مشروعنا
للتعرف على المشروع يرجى زيارة قسم "تعرف على المشروع"

صناع الحياة

ورشة عمل مشروع حلمي و حلمك
 
الرئيسيةالبوابةاليوميةالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Le chemin vers la raison

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
حنظلة الفلسطيني
عضو نشيط
عضو نشيط


ذكر عدد المساهمات : 69
تاريخ التسجيل : 11/09/2009
البلد : تونس

مُساهمةموضوع: Le chemin vers la raison   الثلاثاء سبتمبر 22, 2009 4:48 pm

Nous vivons sur la planète terre, suspendue sur une orbite bien précise, dans un vaste cosmos contenant des milliards de milliards de macrostructures, la seule où se réunissent les conditions de vie. Dans cette biosphère, il y a une multitude d’espèces avec des points communs et de différences. L’observation des organismes vivants a définis des rangs taxonomiques qui, du règne à l’espèce, forment les étages de la pyramide accueillants les taxons de la systématique d’un groupe donnée.

L’humain se distingue par rapport aux autres êtres vivants par la capacité de réfléchir et de penser. Quand on commence à utiliser cette qualité convenablement, on se rend compte et on sent la beauté et la multitude des raisons qui nous entourent.

Allah a créé les différentes espèces, a donné la capacité de choisir aux humains et de subir aux animaux (régulés par leurs besoins physiologiques). Donc, le sage doit voir les similitudes existant entre homo sapiens et autres, non comme résultantes d’une même origine comme ils expliquaient quelques scientifiques (leurs leader, s’il survivrait jusqu’au moment actuel ne vont pas croire aux machines et véhicules contrôlées à distance !), mais plutôt ce qu’on peut tirer d’utile du fonctionnement de ces animaux.

L’humain, le plus complexe des êtres vivants, avec sa capacité d’auto-finalité a pu réaliser dernièrement de grands progrès que cela soit industriel ou technologique, aussi a engendré des déséquilibres énormes dans différents domaines qui signalent un avertissement de la survie sur cette meilleur planète.

Les connaissances scientifiques actuelles suggèrent que, autre la satisfaction des besoins vitaux, d’autres paramètres doivent être mis en évidence pour maintenir l’équilibre global de la société humaine, des écosystèmes et de la biosphère.

De plus en plus, les travaux scientifiques continuent d’apporter les preuves des liens énormes qu’existent entre les différents éléments du système et abandonnent au fur et à mesure l’approche analytique réductionniste en se dirigeant vers une approche systémique globale. Ils ont pris conscience de la différence qu’il y a entre logique et raison.

La logique humain s’est démontrée impuissante devant la complexité de la nature créée avec sagesse. Pour ce, des nouvelles démarches scientifiques sont développées de façon à voir et à estimer la valeur de la nature. On cite la biomimétique axée non sur l’utilisation des ressources naturelles mais sur ce que l’on peut apprendre du fonctionnement de la biosphère.

Dans ce sens, on va essayer de mettre en oeuvre des exemples scientifiques qui pourraient amener vers la raison.


Exemple 1 :

Jour & nuit

Nous avons tendance à vivre notre jour la nuit et vice versa. C’est pour suivre le rythme de la vie moderne. Ce qui est naturel chez la majorité des animaux c’est d’effectuer les différents activités le jour (manger, boire, se déplacer, ruminer…) et se reposer et dormir la nuit pour se préparer à la prochaine journée. Sortir du mode naturel ne va générer que des perturbations :

Augmentation des heures de sommeil (hypersomnie),

Fatigue, humeur dépressive, tristesse,

Prise de poids, envie de s’isoler

Perte d'intérêt pour les activités habituelles, difficultés à se concentrer,

Pour les enfants, difficultés à se concentrer, résultats scolaires en baisse…

Les grands équilibres de notre organisme sont régulés par une horloge biologique interne. C’est le cas de l’alternance sommeil / éveil, qui est généralement calquée sur l’alternance de la lumière et de l’obscurité, c'est-à-dire du jour et de la nuit.

Les scientifiques mettent le point sur deux hormones centrales régulant les différents processus biochimiques de l’organisme, ces derniers ont une causalité circulaire (l’une agit sur l’autre et vice versa) sont la mélatonine et le cortisol.

La mélatonine joue ici un rôle essentiel des rythmes biologiques, et d'un certain point de vue, de l'ensemble des sécrétions hormonales. Cette hormone neuromédiateur du sommeil est une molécule fabriquée au centre du cerveau, par l’épiphyse, sensible à la lumière qui est transmise au cerveau par la rétine de notre oeil. Cette molécule régule nos rythmes quotidiens de veille et de sommeil. Sa sécrétion débute sous l’action de l’obscurité, entraînant un effet d’endormissement.

La sécrétion de la mélatonine dépend étroitement de la lumière. Elle suit en moyenne une courbe fortement ascendante à compter de 22 heures le soir, et fortement descendante à compter de 7 heures du matin. Ce qui signifie qu’à partir de 7 heures du matin, l’organisme va amorcer sa phase de sortie du stade du sommeil.

Au réveil, on a besoin du carburant pour effectuer les différentes activités prévues ou imprévues. A ce moment, vient le véritable « starter » métabolique, cette hormone de la cortico-surrénale stimule l'augmentation du glucose sanguin ; elle permet donc de libérer de l'énergie à partir des réserves de l'organisme.

Le cortisol joue un rôle important dans la réaction de l'organisme face au stress (il nous prépare à affronter les difficultés d’une journée courante) ainsi qu’avec les autres hormones glucocorticoïdes qui ont un rôle très important dans la régulation des grandes fonctions de l’organisme (le métabolisme glucido-protéique, le squelette, cardio-vasculaires, hématologiques, cutanés, anti-inflammatoires...).

Responsable en partie de la force musculaire, elle n'est presque plus sécrété en milieu de nuit et remonte pour atteindre un pic d'acrophase entre 6h00 et 8h00. Les variations de sécrétion du cortisol dans le temps sont importantes et complexes. La glucogénèse qu'il produit est de nature à nourrir le cerveau au début du jour, que ce soit chez l'humain ou chez l'animal, et cela même si l'apport récent de nourriture n'a pas été suffisant. Le taux de cortisol baisse en début d'après-midi et cela peut entraîner fatigue, irritabilité, hypoglycémie, trouble de la vigilance (lors de cette tranche horaire, on serait idéalement plus enclin à faire la sieste qu'à travailler d'arrache-pied). Il est à noter que le rythme circadien de sécrétion du cortisol est indépendant des horaires du sommeil.

La recherche médicale occidentale a mis au point une thérapie basée sur l’utilisation de la lumière en simulant l’aube. La simulation artificielle de l'aube est un moyen de remédier, sans médicaments, aux troubles évoqués. C’est à travers un appareil qui recrée les conditions naturelles du réveil, en éclairant de façon graduelle la chambre à coucher, par imitation du lever de soleil. L’horloge biologique entre généralement en régulation avec l’aube. Le simulateur recrée donc artificiellement ce "signal de l’aube". C’est un régulateur de l’horloge biologique qui renforce le mode de réveil et de sommeil : la courbe de sécrétion de la mélatonine entre en pente descendante ; des ajustements de phase de l’horloge biologique pour la ramener sur un modèle normal ; le taux de cortisol atteint, plus tôt, des taux plus importants, soit une anticipation du réveil assurée plus tôt. Donc, une amélioration de la qualité du réveil avec un effet antidépresseur.

C’est une solution purement commerciale qui va accentuer la complexité de la vie humaine. La morale de l’explication hormonale précitée est claire, c’est de revenir au mode naturel normal, et plus qu’on en éloigne plus qu’on accroît les perturbations. Les taux élevés de mortalité par les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète sont parmi les preuves. En plus la communication hormonale est assez complexe où le système nerveux a un rôle central et l’homéostasie joue le rôle principale, qu’on ne peut pas la rendre seulement univariable (lumière). Peut être la respiration de l’air de l’aube présente aussi des effets bénéfiques sur la santé humain, est ce qu’on doit aussi programmer un simulateur de l’air frais de l’aube à fonctionner au moment opportun ?

Les musulmans doivent être fières de leur religion, la prière de l’aube et la sieste conseillée par le prophète Mohammed (S) sont des solutions gratuites qui garantissent une vie normal, donc l’Islam sort du cadre de religion définie par Encarta comme système de croyances et de pratiques fondé sur la relation à un Être suprême, mais le dépasse au modèle idéal de vie normale.

Fait confiance à ton créateur et suit ses instructions à l’aveugle pour le bon fonctionnement de la machine humaine.

Réalisé par :

BOUAROUR Mohamed
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
عاشقة رسول الله
رئيس لجنة البحث والمراجعة الإلكترونية
رئيس لجنة البحث والمراجعة الإلكترونية
avatar

انثى عدد المساهمات : 1599
تاريخ التسجيل : 04/09/2009
البلد : مصر

مُساهمةموضوع: رد: Le chemin vers la raison   الثلاثاء سبتمبر 22, 2009 5:15 pm

جزاك الله خيرا يااخى حنظله بس لو سمحت ترجملنا الرسايل بتاعتك عربى هنا كل وزاحد بينزل رساله او موضوع بيترجمه عربى علشان الكل يفهم مامش كله بيعرف فرنساوى ولو سمحت اكتبلنا مصدر الرسائل دى ارجوك وجزاك الله خيرا

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░التوقيع░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░
رئيسة لجنة المراجعه الالكترونيه
نائبة رئيس لجنة الترجمة
مشرف قسم حاجات تفدنا

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Le chemin vers la raison
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» SARTRE et La critique de la raison dialectique

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
صناع الحياة :: لجان المشروع :: اللجان :: لجنة الترجمة والمراجعة اللغوية :: مواضيع تمت ترجمتها-
انتقل الى: